Intégration

Avez vous déjà eu ce sentiment de ne pas être à votre place ?

 

… Y a peu, y avait un bel aprem au soleil à regarder les enfants jouer au rugby… Ma copine n’étant pas là, je me suis dit  » je vais essayer de m’intégrer « . Je m’approche timidement de la table où sont rassemblées une masse de personnes qui parlent.

Déjà qu’on me fasse la bise cela me choque, je ne laisse jamais personne m’approcher généralement… J’ai dit  » bonjour « , je me suis assise et j’ai attendu. Attendu quoi, je l’ignore. Pouvoir avoir quelque chose à dire sur un des sujets de conversations. Mais en fait, y avait aucun sujet où j’y comprenais quelque chose…

Les sites de rencontres, les envies de bébés, le maquillage, les vêtements sur vintage… Je comprenais rien à ce Monde là.

Au boulot, je ne suis jamais limitée dans les sujets de conversations. J’aime les histoires et surtout faire parler les autres me permet de repérer les changements de tons, les souffles, les hésitations… Quand je suis concentrée sur mes mobilisations cela me parle bien plus que le fond de ce qui est dit.

Là, j’étais paumée.

 

J’ai attendu 1h… et j’ai fini par sortir mon livre.

En croisant ma copine, je lui ai dis  » je suis asociale « . Elle m’a regardée tout sourire  » non, pas du tout « .

 

 

On verra aux prochaines rencontres, mais pour l’instant, je ne me sens pas à ma place.

 

Au décours d’une conversation avec un client, on discutait épices et assaisonnements quand il m’a expliquée une recette simple de vinaigrette utilisée dans les restaurants asiatiques.

Ma version de son huile parfumée

 

1/ de l’huile de colza ( pour ma part, j’en avais plus, j’ai pris de l’huile d’olive. Mais si on y réfléchit en Asie ils ont seulement sésame ou arachide. L’arachide est très grasse et ne convient pas aux salades : on lui préfère le tournesol ou le colza )

2/ du poivre de Sichuan

 

Les étapes :

1/ Je vous conseille de torréfier d’abord les graines de Sishuan à la poêle à sec. Déjà pour sentir cette délicieuse odeur indéfinissable.

2/ Ensuite mettez les dans un mortier et pilez

3/ et déposez les dans un bocal fermé d’huile et secouez bien

 

Bien laissez macérer avant utilisation

 

Et voilà,

Bon appétit

Ayan.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s