1 mois 2 livres

Y a quelques temps, je suggérais de m’autodiscipliner en faisant 5 livres par semaine de lus pour diminuer le stock dans ma chambre… Etrangement, je n’ai pas eu envie de le faire avec les livres de cuisine.

Konmari expliquait que ceux qui nous touche doit arriver en dernier dans notre liste des choses à ranger.

Et puis, j’ai repensé au blog. Pourquoi j’ai commencé, pourquoi je l’écris… Je pense que c’est la conférence de Théophile Elié qui m’y a fait pensée. Hier il écrivait comment gagner du business grace à son blog en expliquant une méthode que j’execre mais qui force est de constater qu’elle est reprise par presque tous les bloggueurs aujourd’hui et le pire c’est qu’il me semble qu’elle est complêtement illégale mais bon… Qui viendrait à se plaindre ? La vente forcée a toujours existée…

Y a pas longtemps, j’y ai eu le droit à Darty pour ma machine à café Delonghi. Je l’ai pris en riant mais intérieurement je me suis dit que l’attitude du vendeur et du responsable étaient limite. Je ne veux pas des services. Oui, je veux la porter. Oui, je veux pas du service plus. Oui, je m’en fous des 50 euros gratuit… Non, effectivement, je ne veux pas m’engager dans quelque chose.

Les bloggueurs comme Théo agisse de même même si je dois reconnaitre qu’écouter Théo c’est un pur bonheur. Ce gars est charismatique. Comme son copain banquier… Je ne parle pas physiquement, c’est rare que je regarde les vidéos, je les mets en bruit de fond comme j’écouterais un livre parler. Et les deux ont des voix sublimes.

Mais je n’arrive pas à adhérer à cette technique de vente forcée. Je ne supporte pas cela. J’y peux rien. Probablement que cela permettrait de développer des sponsorings, des choses comme cela, mais… je n’ai pas la fibre commerciale.

C’est comme cela.

Je mentirais si je disais que j’aimerais pas avoir l’opportunité de cuisiner auprès des plus grands, de déguster des mets bizarres ou exceptionnels, de voyager juste pour la nourriture, de partir à la rencontre des gens, de leurs histoires, ou encore de monter un restaurant. C’est des rêves de gosses tout cela. C’est normal que cela me fasse envie.

Mais à la base, le blogging c’est du  » désintéret  » c’est un  » moi je  » désintéressé dans une société hyper commerciale où l’on se regarde le nombril.

J’ai toujours aimé l’échange, les rencontres… Et auparavant le blogging me le permettait quelque soit le sujet que j’aborde. C’est ce que j’aime.

 

Et 2000 euros même pour une formation de qualité… C’est pas mon truc. Après je comprends l’intêret et en me débrouillant bien je pourrais probablement négocier avec mon comptable pour le faire passer en frais pro. Mais ce que j’aime c’est comprendre, découvrir, apprendre…

 

Et bref, il est temps de revenir aux fondamentaux.

 

 

T’as le temps de cuisiner le soir ?

Pourquoi tu cuisines ?

Vous vous y connaissez drôlement en cuisine asiatique ?

 

J’aime cuisiner. J’ai grandi entouré de femmes qui font à manger pour leur famille et qui le font bien. J’ai une mère qui cuisine de manière extraordinaire mais qui avait un frigo désespérant. Je crois que c’est pour cela que tout mon argent de poche allait à Kyoko sur Paris pour faire des  » vraies recettes  » parfois ca marchait, parfois non. Et à défaut de pouvoir voyager, je pouvais découvrir. Comprendre ou tout au moins essayer. C’était à une époque où la cuisine n’était pas aussi célèbre. J’avais 17 ans. Y a des fois où je regrette sincèrement que personne ne m’ait dit  » va en école d’hotellerie  » ou  » passe le CAP  » ma famille était bien trop obsédée par un BACS qui sert à rien et par le fait d’être quelqu’un. Sauf que j’en ai jamais rien eu à foutre d’être quelqu’un.

Et puis quand j’ai commencé mon premier vrai poste, c’était l’enfer. Ca a dégénéré vers mai 2014… et quand je rentrais quelque soit l’heure, j’avais besoin de me défouler. Je courrais et je cuisinais. Quand mon fils était réveillé, je passais du temps avec lui et je recommencais cette routine  » courir  » et  » cuisiner « . Dycotomique. La cuisine asiatique calme.

Quand vous couper de petits morceaux concencieusement, finement… Vous méditez. Vous vous sentez ailleurs et y a rien de meilleurs que de sentir les légumes revenir dans un wok.

J’adore.

^^

***

Alors, je me suis dit  » pourquoi ne pas ranger les livres e cuisine. Tchoupi craque chaque fois que j’en achète un nouveau… Sachant que de base il peut être content de manger tous les soirs non mais dis donc !!! Et ces temps ci je suis fière de nous, on arrive à resister à l’utilisation abusive des tickets restaurants. Ok… la flemme de cuisiner, un oeuf au plat, une omelette. Tout y passe. Le principal, ne pas dépenser.

Par contre, vous l’aurez compris, j’ai craqué.

J’adore vider les placards… Mais j’avais besoin d’une pause et de vraiment me faire plaisir en cuisinant.

A la Fnac deux petits nouveaux sont apparues ( pourquoi pas La librairie Gourmande… parce que leur choix était tellement restreint qu’il n’avait ni l’un ni l’autre. Etrange… ) : Cuisiner Coréen et Cook Korean.

Si vous suivez sur Instagram ( c’est plus rapide que de télécharger les photos du reflex ) j’ai publié quelques mises en application des deux livres ces deux derniers jours.

Du coup, je me suis dit  » et pourquoi pas ?  » pourquoi ne pas tenter de réaliser chacune des recettes de ces deux livres dans le mois à venir.

Est ce que ce serait si dur que cela ?

A voir…

Et Tchoupi ne pourra plus dire que je ne me sers pas de mes livres NIAK

***

PS : non, je n’oublie pas le CAP c’est juste que… je manque de motivation. Ca reviendra. Patience. Les inscriptions sont en octobre pour juin… Il me reste seulement à déterminer par quel CAP je commence. ^^

 

Ayan.

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. devorezmoi dit :

    Hihi, on a aussi acheté « cuisiner coréen » 🙂

    J'aime

    1. Ayan dit :

      vous avez testé des recettes du livre déjà ?

      J'aime

      1. devorezmoi dit :

        Non, et toi ?

        J'aime

      2. Ayan dit :

        si et d’ailleurs faudrait que j’en parle. ^^il est vraiment bien

        J'aime

      3. Ayan dit :

        Si, et il est très très bien. REcettes faciles et très bonnes.

        J'aime

  2. Au fait, je ne t’ai jamais demandé, pourquoi le CAP cuisine? Défi personel? Dans le sens où ce n’est pas obligatoire pour cuisiner professionnellement contrairement au CAP pâtissier.. Je me demandais…

    J'aime

    1. Ayan dit :

      J’arrive pas à répondre sur ton message précédent. Comment tu vas ? Les enfants ? Oui, je suis allée à la Sugar, je pensais faire un post et je n’ai pas encore eu le temps.
      Comment ca avance ta préparation ? Tu passes l’examen quand ?
      … Le CAP cuisine ? En fait quand je regardais le programme c’est le même que le CAP patissier pour la partie dessert et ca requiert beaucoup de techniques similaires. Après, je crois que c’est venu de l’envie d’apprendre la cuisine francaise. C’est bête mais cela m’avait jamais intéressée avant de vouloir passer le CAP patissier. Mais depuis… L’idée me plait. J’arrive pas à me cadrer par contre. Et j’ai peur de me lancer.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s