Et si on arrêtait le sucre ?

le

C’était le titre de l’émission  » C’est dans l’air «  visible sur Youtube. Y a une sacré tendance à arrêter le sucre. Avec mon fils, on a regardé 3 émissions sur le sujet, très intéressantes. Il était choqué.  » y a du sucre dans la mayonnaise  »  » y a du sucre dans la sauce tomate « . Il n’en revenait pas. Par contre, abandonner son sucre avec son yaourt… dur dur.

25gr maximum par jour d’après les recommandations de l’OMS soit 6 CC par jour.  Je rappelle pour ceux qui l’ignore que l’OMS recommande 3h de sport à partir de 18 ans jusqu’à 60 ans par semaine. Et que marcher 10 000 pas ne correspond pas à une hygiène de vie suffisante.

Annuellement, vous devriez demander un bilan de santé à votre médecin traitant. les femmes y sont plus habituées parce qu’elles prennent des contraceptifs. L’émission vous apprend qu’il faudra y ajouter le dosage de transaminase ( traduisant la souffrance du foie ).

Le sucre permet :

  • avoir moins de ride
  • mieux vieillir
  • retardé la ménopause

Ce qui est étonnant c’est cette prise de conscience assez tardive sur la nocivité du sucre.

Je consomme sans sel  » ajouté  » depuis plus de 5 ans. C’est venu de mes cours de cardiologie où on nous expliquait combien le sel était nocif. Etonnement, je ne ressens aucun manque. Mon fils lui voit la différence par contre, il adore manger chez sa grand mère parce qu’il a du sucre, du sel, du sirop d’érable… Et qu’avec maman, non.

Mais mon compagnon lui ne voit aucune différence. Quand j’invite des gens à la maison, ils ne voient pas la différence avec ou sans sel. Par contre, il est vrai que j’ai une quantité de sel impressionnante : du sel au combava fait main, de la fleur de sel de Guérande, du sel hawaien, du sel fumé, du sel Perse. lol Mais, j’en consomme rarement. Plus comme on consomme un bonbon une fois de temps en temps.

***

Pour le sucre, j’ai eu la chance d’avoir une mère éducative là dessus et précautionneuse durant toute mon enfance. Pas de sodas, pas de bonbons. A l’heure actuelle, je pense qu’on consomme plus de sucre que mon éducation me l’a permise. Déjà par la patisserie maison, parce que mon chéri adore les sodas, parce que j’adore les bonbons.

Merci le dentiste de dire qu’on a pas de carries vu nos consommations que je trouve excessive.

Par contre, il y a peu j’ai été choquée par un produit acheté et sponsorisé par un chef culinaire : semoule à la fleur d’oranger.

IMG_0808

Quand vous regardez la composition de ce produit pour un bébé de 6 mois… il y a du sucre ajouté.

IMG_0810

DEPUIS QUAND ON AJOUTE DU SUCRE DANS UN PRODUIT POUR BEBE ?

***

Je plesbicite énormément Henri Joyeux, médecin de profession. Je n’ai pas une très haute estime des médecins ( faut dire beaucoup pratique pour moi l’ignorance scientifique et pour les autres, les dérives thérapeutiques ) mais j’ai des idoles. Des gens dont j’admire le travail carriéral. Parmi eux, Gérard Lopez, Muriel Salmona, Henri Joyeux…

Des gens qui tirent des sonnettes d’alarmes depuis des années sur des sujets très différents et que  » personne  » n’écoute.

Henri Joyeux est un médecin de l’ancienne génération ( comprendre vieux ) qui a avec son épouse réfléchi à l’alimentation idéale pour la santé dès 1983. On est très loin dès lors de la cuisine francaise traditionnelle. J’ai jamais mangé  » aussi gras  » que depuis que je fais les recettes du CAP loool

 

Là, où je m’éclate avec les conférences et émissions anti sucre c’est que j’ai été de l’autre côté de la barrière. Quand vous devez courir plus de 30km, il vous faut des sucres rapides. Quand vous faites un ultratrail, il vous faut un apport énergétique important en un minimum de place. C’était très complexe à l’époque de chercher le plus de saccharose, de fructose, etc… dans un produit donné. C’est complexe. Bon courage à ceux qui doivent s’y mettre.

 

Pourquoi je n’ai pas de télévision ?

Déjà soyons clair, je n’ai pas la télévision mais je regarde énormément les écrans. Lolliwood, Le Rire Jaune, Un gars une fille, Le joueur du grenier, Netflix, Youtube , Ted et Tedx…

Par contre, chez ma mère, la télévision était allumée presque toute la journée. Je n’aimais pas ce qu’elle regardait. Je n’aimais pas les informations à la télévision. Je n’aimais pas les émissions glauques.

C’est venu avec mes stages hospitaliers en première année. Quand vous allez à la rencontre de la souffrance des gens… quelqu’elle soit. Franchement, le dernier truc que vous voulez en rentrant chez vous, c‘est la souffrance du monde, la dernière émission sur un sérial killer ou autre.

Y a aussi une prise de conscience : leur donner une image, de l’empleur… est ce que vous trouvez normal qu’un terroriste soit plus médiatisé qu’un scientifique ? qu’un modèle à suivre ? qu’une idole positive ?

Quand je vivais chez ma mère, j’avais l’impression que le danger était partout. Que je risquais ma vie tout le temps. Cette impression de peur permanente créer de toutes pièces par les médias. Et là, j’ai lu un texte qui m’a marquée :  » pour gourvener un peuple, il y a plusieurs modes… la peur en est une. Un peuple qui a peur se soumet ».

C’était simple mais révélateur. Ma grand mère adorait me dire que  » à notre époque, ca n’existait pas  » Les statistiques montrent que tout existait à son époque… simplement, on en parlait pas.

Aujourd’hui, on nous conditionne.

La troisième conscience c’est quand je discutais avec ma mère de santé. Bordel, ce que ca peut m’énerver.  » C’est dans l’air l’a dit  »  » le magazine de la santé l’a dit  »  » les infos l’ont dit  » … donc  » ma fille tu te trompes « . C’était rageant. Enervant. Je suis professionnel de santé et j’ai moins de poids que la télévision.

 

Et puis, il y a eu mon fils. Mon fils qui adore la télévision chez mamie. Et dont les propos me choquent toujours. Quand j’entends des gens dirent  » le marketing enfant  » n’existe pas, j’ai envie de mordre. Mon fils ne voit des publicités de nourriture que chez sa grand mère sur Guilly, France5 et autre chaine de dessins animés de la TNT.

Quand on fait les courses, il n’est attiré que par les choses qu’il a vu à la télévision. Et il me sort  » c’est bon pour les os  »  » c’est bon pour ma santé  »  » y a beaucoup de fruits  »

Y a qu’à lire les étiquettes pour comprendre que les enfants sont conditionnés. Même le Light il est persuadé que c’est moins sucré et meilleur pour la santé.

Mais il n’y a pas que les enfants, parfois les adultes…

Comme je raconte souvent, j’ai envoyé une seule fois mon compagnon faire les courses. J’aurais du ouvrir bien avant le frigo de ma belle mère avant de l’y envoyée. J’aurai compris plus vite.

Ce jour là, je lui ai demandé de me rapporter :  » un paquet de sucre, un paquet de farine, un paquet d’aouf « … et le ticket de caisse. Il en a eu pour plus de 15 euros.

Aujourd’hui, j’achète du beurre de meilleur qualité à 2.55 les 250gr parce que je ne prends plus que de l’AOP. Mais à l’époque, mes matières premières c’était moins de 1 euro.

Quand je lui ai demandé pourquoi la boite rose de sucre, pourquoi ces oeufs là…  » c’était joli « . JOLI ?

 » et le prix au kilo ?  »  » c’est quoi ?  »

A presque 30 ans, il n’avait amais entendu parler de cela.

Du coup, je me plains souvent des taches ménagères… Je porte énormément en poids pendant mes courses. J’y consacre du temps. Mais, c’est juste pas possible de confier cette tache à Tchoupi. Il reviendrait qu’avec des produits de marketing. Yop, Le Président, etc… Le genre de produits qu’il achète avec son argent quand il veut me faire une surprise… et ca me fait toujours autant lever les yeux au ciel.

Alors, j’essaye d’éduquer mon fils au prix des aliments, au marketing, à la quantité de sucres.

 » j’ai le droit de prendre des céréales, y a trop de sucres « .

Un plaisir de temps en temps, toutefois.

 

La dernière fois que mes beaux parents sont venus ils m’ont demandées si j’avais des carrés de sucre. Je tombe des nus à chaque fois car j’en consomme pas dans le thé, la tisane ou le café. Tchoupi a fini par faire comme moi. Je crois que lui avoir dit que les vrais hommes le consomme noir, son égo en a pris un coup. J’ai été nourri aux livres d’enquêtes de Mickey Spillanne. J’adore ce type de héros macho et viril. Et on prend son café noir si on est un homme. lol

Par contre, j’ai du sucre sous plusieurs formes : vergoise, roux, cassonade, de palme ( un des meilleurs que j’ai mangé c’est ma tante C. qui l’avait offert à ma mère d’un voyage ) – le mien vient de thailande -, blanc, complet, agave, érable… etc. Parce que pour patisser, j’ai besoin de varier, changer, découvrir. J’adore les crèpes à la vergoise plutôt qu’au sucre blanc. Une question de goût.

 

En alimentation , tout est une question d’habitude.

JAMAIS je n’arrêterais le sucre. Depuis que j’ai recommancé le bullet journal, je veux arrêter deux choses : les sodas et les bonbons. Je suis une grande fan de Haribo… mais depuis presque un an… dès que j’en mange un, je n’éprouve plus de plaisir. Par contre, en les regardant oui. Ce déclic que je n’explique pas me fait prendre conscience que j’en achète pour la vue… et non pour le goût.

Par contre, je pense que je vais faire peut être plus attention aux produits tout fait qu’il peut m’arriver d’acheter. Ne serait ce que parce que j’aimerai contrecarrer le marketing enfant de manière plus intelligente que ce que je fais aujourd’hui.

Ayan.

 

 

 

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je suis totalement d’accord avec ton articles, mais il est vrai que j’

    J'aime

  2. Je suis totalement d’accord avec ton articles, mais il est vrai que j’aurais énormément de mal à arrêter le sucre. C’est un peu comme la cigarette pour certains je pense, et la confiture sur le pain c’est mon péché mignon ! Mais ça peut-être un défi intéressant à relever 🙂
    Belle journée

    Aimé par 1 personne

    1. Ayan dit :

      L’idée du défi pour une ou deux semaines peut être intéressant pour prendre conscience de là où se trouve le sucre dans la nourriture. Faudra tenter un de ses 4. Bonne journée à toi aussi.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s