Petit Raisin deviendra Grand

Dans la famille, on baptise les enfants au champagne. Un jour après la naissance, la famille ouvre une bouteille de champagne pour fêter l’arrivée du bébé et donne une cuillère à café du nectar au nouveau né.

Ce fut le début d’une longue vie au pays de l’alcool*. Que ce soit chez ma mère ou chez mon père, la famille boit et le revendique. Aucune cirrhose, aucun alcoolisme ou autre pathologie lié au vin mais les fêtes de famille étaient toujours bien arrosées. Cela allait souvent de paire avec les blagues graveleuses.

Nous les plus grands on faisait les vides verres en douce. Parfois, on avait le droit de gouter…

Une grande majorité des alcools, j’ai du les découvrir avant ma majorité. Ma première bière ( une Heineken ) a été acheté à 12 ans ( la loi interdisait déjà la vente aux mineurs mais bon, visiblement je suis passée au travers ). Mes premières vodkas en boite à 15 ans ( là encore les videurs n’ont jamais réclamés ma pièce d’identité tant que vous êtes sexy, vous passiez ).

Pourtant, malgré mes débuts précoces, je dois être une des rares jeunes de ma génération à ne pas boire avec excès. J’y ai toujours vu aucun intérêt. Aussi j’ai eu une seule cuite à 21 ans et elle m’a bien servie de leçon.

Enfant, mon père faisait des punchs maisons. Je le regardais faire avec fascination et quand il tournait le dos, je plongeais mes mains dedans pour m’en lécher les doigts.

Du coup, aussi loin que je remonte, j’ai toujours aimé les alcools forts. Et comme j’adore les vieux films de détective, j’ai toujours considéré qu’être un homme ( donc une femme forte ) c’était boire son café noir et prendre un verre de scotch le soir auprès du feu de cheminée ( Merci Mickey Spillane ).

Aussi ma culture des cocktails fut très limitée jusqu’à Tchoupi. Tchoupi et moi on s’est embrassé sur un Long Island. Mes grands parents maternels savouraient un martini le soir. Et ce n’est qu’à 26 ans que j’ai pu gouté ce cocktail. Tout comme le Gin Américain à 29 ans. Si vous voulez apprendre les cocktails : la bonne adresse c’est le Mojito Bar. J’avais offert cela à ma soeur et pour le coup cela vaut vraiment le détour. On a passé un excellent moment.

Tout comme avant mes 21 ans et la première visite d’une cave, je n’avais jamais bu de vin. J’avais testé deux ou trois fois en soirée de la piquette sans éprouver la passion française pour ce breuvage. ( je préférais par exemple le Soju  ou la liqueur de prune japonaise – celle d’Issee Shop est excellente – ).

Et là, j’ai bu du Volnay. Une merveille, un délice. 30 euros la bouteille de 75cl. Sans ce rouge, je ne m’intéresserais probablement pas au vin et j’en aurais probablement pas gouté depuis. Le soucis, c’est qu’en dehors de ce nom que j’ai retenu les noms des vins m’échappent. Donc je me permets cette page pour y mettre mes breuvages préférés.

***

Vodka :

  • Zubroska
  • Chocolat – Noix de coco

Whisky :

  • Aberlour

Cognac :

  • Tout tant que c’est du XO ( c’est à dire du vieux cognac vieilli en fut pendant plusieurs dizaine d’années )

Vins blancs :

  • Vin de glace de Russie ( à découvrir au salon Saveurs à Paris ) : le dernier Noel de mon père, je lui en avais offert une bouteille.
  • Vin découvert en formation
  • Le chardonnay
  • Je hais le muscat

Vins rouges :

  • Le Volnay
  • Le Haut Médoc  » maman, ça sent la cerise « . 

Haut médoc

Et les autres, ceux que j’aime pas :

  • AOC Gaillac : bon mais sans plus

AOC gaillac primeur

  • Beaujolais nouveau : on en fait tout un foin mais on ne peut pas dire que ce soit excellent. Je dirais que c’est un vin à aéré beaucoup…Beaujolais Nouveau

 

Ayan.

* L’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s