Suite de…

 » Tu continues à cuisiner malgré les enfants ? «  me demandait une collègue alors que l’odeur de mon plat avait visiblement embaumé le cabinet malgré moi.

Comme j’en parlais avant ma reprise, j’avais une forte appréhension sur comment je gèrerais  » la maison  »  » les repas  » et la vie métro boulot dodo, le tout avec trois amours certes adorables… mais qui m’aident pas autant que je le voudrais.

C’est pourquoi ce week end malade sans personne était quand même très appréciable. Pas assez en forme pour cuisiner, heureusement la toux elle n’empêche pas de nettoyer, briquer et ranger. Du coup, j’ai commencé deux projets d’aménagement que j’avais depuis un moment.

Repeindre une armoire à DVD en gris bleuté ( peinture Leroy Merlin : Relook Bois Gris bleuté ) – 2 couches – avec comme objectif final d’y dessiner des chats qui jouent sur les parties pleine du bois. Et repeindre une table basse en vert pomme et vert foncé ( peinture Leroy Merlin : Vive la couleur ! ) qui à terme devrait être couverte de geckos. Ca c’est ce que j’ai fait ce week end. Un autre gros projet c’est de refaire notre chambre à coucher : en repeignant une partie des étagères Billy que je ne peux plus supporter et notamment mon armoire à manga en rose bonbon et fuchsia avant d’y dessiner des personnages de mangas et d’y fixer des personnages en pâte fimo comme je l’avais fait pour mon armoire de cuisine. D’ailleurs, je songe à trouver le moyen d’imprimer et fixer les magnifiques photographies de la châtelaine ( quiavolelestartes.com ) dans ma cuisine car chaque fois que je les vois je me sens transportée dans un magnifique univers féerique où l’univers culinaire n’a plus de limite. Une source d’inspiration et de rêverie insoupçonnée.

Pour en revenir aux repas, nous avons trouvé plus simple, que je cuisine le soir mais que les enfants mangent le repas de la veille ou un repas plus simplifié pour qu’ils soient au lit avant 20h30. S’ils devaient manger en nous attendant, ou manger quand le repas est prêt cela pourrait les faire veiller jusqu’à 22h30 ce que nous ne souhaitions plus faire.

Au final, c’est un système qui marche bien.

***

Hier, c’était donc  » Lieu noir à la sauce café accompagné de son riz rose et de son rougail de tomates roses « .

Il faut savoir que je suis la formation MOOC AFPA ( très sérieusement même que j’ai du mal à faire les tests tellement je les trouve dur ! si c’est le niveau de l’écrit du CAP cuisine c’est effrayant ) et que j’ai compris plein de choses grâce à cette formation. Cela vous pose des bases qui permettent d’appréhender beaucoup de recettes avec une compréhension plus fine des saveurs et des mécanismes mis en jeu.

Lieu noir à la sauce de café.

Pour se faire vous devez achetez du filet de lieu noir. Prenez votre doigt et passez le sur la surface à rebrousse poil pour enlever toutes les arrêtes à la pince à épiler ( propre et désinfecter à l’alcool bien sur ). Beurrez vos filets de lieu avec du beurre clarifié et un pinceau.

Prenez une petite casserole et versez dedans 20 cl de café, 1 cuillère à soupe de sirop d’agave. Allumez le feu pour réduire à demi glace. La glace c’est quand l’évaporation des liquides entrainent une cristallisation de ce qu’il reste dans la casserole ( l’étape d’après c’est cramer ). La demi glace c’est une consistance sirupeuse. Regardez les vidéos du MOOC elles sont très parlantes pour comprendre.

Retirez du feu et ajouter petit à petit de la crème fraiche au fouet selon la teneur de café et de sucre que vous souhaitez avoir. Plus il y a de crème fraiche moins c’est fort.

Faites chauffer votre poêle et quand cette dernière est bien chaude déposez y une noisette de beurre et faites y dorer vos filets bien beurré.

Dans une autre casserole, faites chauffer votre riz dans une eau contenant du jus de betterave et du sel. Quand celle ci arrive à ébullition, ajoutez votre riz basmati. 2 doses d’eau pour une de riz. Et pensez bien à remuer pendant 15 minutes votre riz pour éviter l’adhérence au fond de la casserole.

Rem : si vous utilisez du riz thaïlandais parfumé. Les dosage sont une dose de riz pour une dose et demi d’eau. Pas plus au risque de le gorger d’eau.

***

Produit à tester : Riz Wending Indien Lotao Deli

Il s’agit de petits sacs de riz qui permettent de faire deux repas pour 4 personnes à base de riz basmati. Le riz est très odorant. Sec il est très beau d’un beau rose fushia. Mais cuit la couleur n’est pas assez relevée. Au niveau du goût, le riz à le gout du riz sans particularité.

Où le trouver ? Venteprivée.com

***

Le rougail de tomates

Rougail tomate

Chaque famille à sa recette de rougail. Petite j’étais fascinée par les pousses vertes ( de ciboule ) que la maman de Momo mettait dans son rougail. J’adorais cela. Et je trouvais cela fascinant de la regarder cuisiner. Ma mère a sa propre recette inspiré de là bas, avec des tomates fraiches non mondées et avec des pousses d’oignons jeunes.

Ma version est un peu différente :

  • 6 tomates Rose ( trop belle ces petites tomates )
  • 2 feuilles de combava
  • trois brins de coriandre
  • Une belle ciboule
  • une cuillère d’huile d’olive éventuellement

Dans un premier temps incisé la peau des tomates lavées avant de les plonger dans une casserole d’eau bouillante. Pas plus d’une minute pour qu’elles ne cuisent pas. Normalement 15 secondes suffisent à voir la peau se décoller. Aussitôt les plonger dans un bol avec des accumulateurs de froid pour refroidir l’eau froide et permette de stopper la cuisson des tomates. Une fois fraiche, épluchez les et taillez les en petits morceaux. Deux solutions : ne prendre que la chair et pas les pépins. Ou prendre la chair et les pépins. Si vous optez pour la deuxième vous devrez laisser la préparation dans un tamis pour enlever l’eau.

Roulez les feuilles de combava sur elles même avant de les couper puis les émincer.

Prélevez que les feuilles de coriandre et émincez les

Prenez la ciboule, et incisez là en biais et en fin morceaux

Mélanger tout et ajouter ci besoin l’huile.

Et voilà votre rougail de tomates est prêt.

Il faut savoir qu’un rougail normalement est relevé et pimenté. Il n’est pas fade. Il sert habituellement en accompagnement au riz et aux sauces pimentées des caris ou des rougails saucisses.

***

Dressage :

IMG_9791

Assiette à dessert creuse : Gifi

Utilisation d’un moule demi cercle en inox ( pour la petite histoire, je me brule à chaque fois car j’oublie constamment que mes moules sont en inox et transmette la chaleur. Mettez un gant de cuisine.

***

A découvrir :

herisson

La nouvelle collection de cuisine Hérisson.

Découverte à Bourges, je l’ai offerte à une amie raide dingue des hérissons. Je vous invite à la découvrir car elle est vraiment superbe.

***

Un ptit encart pour parler d’une bloggeuse : Livy de son prénom est l’animatrice de lalettregourmande.com. Comme RantingfrenchMama elle fait de somptueux gâteaux en  »  cake design  » et son blog m’a permis de comprendre beaucoup de choses que je lisais dans Patisserie et Cake design ou encore de mes discussions avec RantingFrenchMama. Comme toujours, je trouve que ce qui est intéressant c’est l’échange et les points de vue qui diffèrent… c’est ce qui construit l’être humain.

Personnellement, j’ai adoré lire les post de cette fille car ils permettent vraiment de cerner nos projets et d’en exploiter commercialement la faisabilité. Au niveau  » commerce « , même si je suis chef d’entreprise, je n’ai que ma formation Master dans ce domaine ( ce qui me permet de savoir faire un micro planning et un macro planning entre autres ) . Mais comme vous le dirais mon Tchoupi, niveau commercial je suis nulle. Le gros problème vient du fait que je viens du milieu de la santé et que les patients sont souvent  » inconsciemment idiots « . Loin de moi, l’idée d’être méchante, mais un patient ignore généralement combien la sécurité sociale nous paye, refuse de payer les soins, les dépassements d’honoraires, veut que tout soit gratuit… Alors même qu’il paiera 75 à 100 euros chez l’esthéticienne. Du coup, l’ensemble des soins déconventionnés qui sont des soins commerciaux sont extrêmement difficiles à vendre car le patient ne comprend pas pourquoi il paierait. Et comme il paye et n’est pas remboursé, il est souvent plus chiant et plus pointilleux. Du coup, même si Tchoupi me coache depuis près d’un an sur l’aspect commercial et éducation de ma clientèle à régler les soins… l’argent à réclamer est un problème quand il y a souvent conflit avec le patient. Une galère sans fin dans laquelle sont malheureusement beaucoup de confrères à cause principalement du gouvernement français. Et comme je le souligne a certains congrès, il faut entrer en écoles médicales et paramédicales des cours de management et de commerce.

Du coup, je vous recommande la lecture de son blog pour toutes celles qui souhaiteraient se lancer dans l’aventure de la vente ou de l’animation d’atelier culinaire pour bien cerner les contraintes et les exigences. Pour celles qui veulent faire du cake design chez elle, les bases du cake design y sont très bien expliquées ( beaucoup mieux que les livres que je possède déjà et qui sont d’ailleurs dans son Top livres ) et laisse suffisamment de liberté aux lecteurs pour qu’ils puissent créer ses propres recettes.

Alors, foncez, allez lire.

Et murissez avec soin votre projet : pour ma part, le mien se dessine peu à peu… A voir, s’il verra le jour

Ayan.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Wow, c’est drôle, je te laisse un commentaire sur la difficulté de cumuler vie de maman et vie tout court, alors que tu viens d’écrire un article sur le sujet! C’est vrai qu’une part du fait que je sois un peu dépassé c’est que je veux cuisiner c’est que je veux faire des « vrais » repas tous les midi et soirs, du coup, ça prends qd même un temps fou. Je suis en train de trouver des raccourcis’grace néanmoins à mon nouveau congélo 😉 Sinon, lalettregourmande est vraiment un site génial, une mine d’info!! Même si j’ai eu un petit souçi avec sa crême au beurre(la seule que j’ai jamais ratée). Et puis le groupe facebook est super et Liv est très abordable et sympatique! Je t’écris toujous des pavés on dirait lol!

    Aimé par 1 personne

  2. Ayan dit :

    Ca me gène pas, j’aime bien les pavés lol
    J’ai vu qu’il y avait plein de méthodes avec le congel ou avec les plats deux ou trois en un. Mais ca ne me convient pas. J’adore ce qui est frais et pas réchauffé. le midi si je mange réchauffé je m’en moque parce que je mange sur le pouce mais le soir, j’aime manger un vrai repas fait maison, alors le congel j’ai du mal à l’utiliser. Par contre, il me sert de stockage de viande, poisson et autres que je n’utilise pas dans la semaine finalement. Et je leur trouve toujours une seconde vie ou une autre inspiration ^^
    Trouver sa méthode est important après cuisiner me détend. J’aime les odeurs, j’aime couper finement… Et j’ai horreur de manger deux fois le même plat lol.
    Après méfie toi du congel, on stock on stock… et on oublie.
    Mes patientes elles me disent de faire des portions doubles à congeler de lasagnes, gratins, tians et autres…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s