Pavlova

Pavlova

IMG_9650

 

Je ne sais pas vous, mais je suis une inconditionnelle de la meringue sous toutes ces formes. Un amour de jeunesse qui vient de mes premiers desserts achetés sur le marché de Châtillon en région parisienne. Je demandais toujours une tête de Nègre, alias le Merveilleux au Chocolat depuis que les français ont mal compris l’étymologie d’un mot qui ne s’est jamais voulu irrespectueux. Personnellement, j’ai subi le racisme contre les blancs par des noirs et je n’ai jamais vu dans une couleur une motivation suffisante à la haine. Notre taux de mélanine définit nos origines ethniques, il n’y a ni honte ni mal à cela. 

On déforme vraiment tout de nos jours…

Toujours est il que ma maman m’achetait toujours des meringues pour me récompenser ou me soutenir quand je travaillais beaucoup. P. lui m’en a offert une pour mon anniversaire l’an dernier. Bref, j’adore la meringue.

Actuellement, la seule boulangerie qui en fait une très bonne c’est celle au dessus de la Rue des Préharts à Verrières le Buisson. Le seul vrai bon merveilleux. J’en ai testé beaucoup dans cette ville ou ailleurs sans succès… jusqu’à présent en tout cas.

Et pourtant, j’ai découvert que très récemment le Pavlova.

Ce dessert pourtant si simple et si bon : une meringue française, des fruits frais de saisons et une belle crème chantilly avec ou sans mascarpone.

C’est à la portée de tout le monde.

Toutefois, depuis quelques temps, j’essaye de l’améliorer en essayant de trouver des astuces pour modeler ma meringue… de gros flops pour le moment. Mais je ne perds pas espoir de parvenir à modeler cette dernière.

IMG_9613

J’aurai adoré réussir à créer une sorte de tube de meringue française, avec au coeur une crème chantilly et au dessus des morceaux de fruits frais. Ou une sorte de bol de meringue avec au coeur monté à la douille cannelée la crème chantilly et les fruits en topping. Bref, j’ai des idées mais sans la technicité pour les mettre en pratique.

***

La crème chantilly

Verser 15cl de crème fraiche liquide à 33% minimum en matière grasse dans un bol froid et battez ou fouettez jusqu’à ce qu’elle prenne les marques du batteur. Quand elle commence à prendre la forme des volutes du marqueur ajouter le sucre en pluie. Personnellement, j’aime la crème chantilly légèrement sucrée donc c’est rare que j’en mette plus de 3 ou 4 cuillères à soupe quelque soit ma quantité de crème finalement. Si l’onctuosité ne vous convient pas, rajouter un tout petit peu de mascarpone. Cela donne de l’onctuosité à la crème chantilly mais il faut aimer le gout de la mascarpone.

La meringue 

Préchauffer le four à 120 °C

Séparer 6 oeufs avec les jaunes d’un côté et les blancs de l’autre. Conservez les jaunes pour un autre usage et fouettez les blancs en neige. Quand ils prennent la forme du batteur c’est bon vous pouvez ajouter le sucre soit 325gr.

Quand le bec d’oiseau est formé, la dresser sur une plaque avec du papier sulfurisé. Normalement faites un cercle assez épais.

Puis enfourner 1h au moins

Les fruits

Taillez les ou laissez les entier à votre convenance. Prenez juste garde à ce qu’ils soient lavés et bio.

 

Assemblez sur la meringue, la crème chantilly et les fruits frais et dégustez.

Ayan.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. J’adore les pavlovas! J’ai découverts en Irlande ironiquement, en bossant en cuisine sur les mariages. C’est hyper simple et hyper bon!!! Et en plus c’est joli! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ayan dit :

      on dirait que tu as eu plein de vies différentes ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s