Bullet and Co

Les idées font du chemin lentement. Aussi loin que je remonte, j’ai toujours voulu être organisée. J’ai toujours voulu être comme ma soeur ou comme C. comme toutes ces filles, femmes maintenant que j’admire, parce qu’elles sont  » classes  »  » posées  »  » organisées  » et semblent maitresse de leur vie.

Comme me l’avait un jour dit une amie, ma vie ressemble aux montagnes russes. Même si aux yeux de ma belle famille, je suis la belle fille qu’ils ont toujours rêvés pour leur fils, je suis la fille que mon père a toujours voulu ne pas avoir. Et quand je ferme les yeux et que j’ose me concentrer sur toute cette merde, les larmes coulent… Le reste du temps, je me contente de me sacrifier pour mes enfants.

Soit dit en passant, j’en attends rien. Ni reconnaissance, ni remerciement. Les parents comme les enfants c’est ingrat de nature.

Je ne suis pas diplomate. Je suis agressive, dynamique, souriante, entière, tenace et toujours prête à tout essayer et tester. Le genre qu’on peut adorer pour pouvoir parler de tout et rien ( ce qu’adore mes patients parce que jamais je ne jugerais mes congénères pour ce qu’ils me disent et puis, s’ils en viennent à parler, c’est que justement personne n’a su les écouter avant ). Et parce que je suis trop gentille, je me fais marcher sur les pieds très souvent.

Etre consciente de ses failles, fait qu’on est plus à même de connaitre sa vraie valeur et de se défendre. Cela rend aussi les ambitions plus grandes, parfois démesurées.

Après la visite d’une amie, G. , nous avons entrepris de faire le ménage dans la maison. Le soir, on se couche après avoir tout range. Certes, c’est un carnage pour l’instant dans les autres pièces mais à chaque jour suffit sa peine et on tente de s’approcher à deux de la perfection qu’on voit chez les autres et qui nous fait dire  » waouhhhh « . Comme disait ma belle soeur pour parler de sa maison :  » mon père et moi on aime les maisons modèles, même si elle manque de vie « .

Alors que la mienne a tout d’une maison qui vit.

Les photographies de famille, les albums photos, les papiers qui trainent ( je suis papiertophobe, adminstratophobe, telephobe ), nos deux chats qui courent avec le lapin,

Je me souviens un jour où je déconnais avec un patient, sa femme a côté a émis une remarque, pince sans rire je lui dis que je ne drague pas son mari et elle me répond au tac au tac  » vous êtes mal coiffée, mal habillée, pas maquillée, aucun risque « . Me comporter comme une vraie fille me fascine, mais le plus souvent ça demande beaucoup trop d’efforts et beaucoup de risques aussi. Il faut savoir faire face aux remarques, aux jeux de séduction dans la rue, au monde… Et personnellement, je me sens bien en basket, jean et T shirt long. Ce qui ne m’empêche pas de me déguiser parfois.

Un ex me l’avait dit un jour  » t’étais beaucoup plus jolie quand on s’est rencontré  » J’appelle cela la désillusion de fin de soirée. Quand les gens réalisent que les femmes font parfois des efforts juste pour s’amuser et qu’après elles reprennent leurs guenilles pour mener leur vie réelle.

Enfin bref, tout cela pour dire que j’ai des idéaux, des objectifs de vie, et que en ce qui concerne  » se comporter comme une femme  » ou bien  » être organiser  » je suis loin d’arriver à mes objectifs depuis ces 30 dernières années.

Tchoupi n’est pas d’une grande aide non plus, car il est aussi catastrophique que moi et râle souvent  » t’es pas ma mère tu sais, je rangerais plus tard chérie  » et mon fils, lui  » mais maman t’as vu tes affaires, toi non plus tu ranges pas « .

L’an passé, j’ai lu le livre de Jeff Sanders sur le privilège de se lever tôt pour mener sa vie à bien. C’est un bon livre pour qui veut apprendre à s’organiser. Après, j’ai découvert Kon Mari. Elle n’était pas aussi célèbre qu’elle l’est aujourd’hui sur les réseaux sociaux. Mais pour moi, elle a été une vraie révélation.

Comme Christina Cordula, j’aurais aimé que Kon Mari existe bien avant que j’entre dans la période fastueuse de l’adolescence. Ca m’aurait appris beaucoup de choses que je n’apprends que maintenant. Or, comme le dis le Professeur Joyeux, les conseils et hygiène de vie s’apprennent avant 15 ans, après c’est trop tard.

Du coup, l’an dernier Kon Mari a sévi. Elle a rangé toute la maison une première fois. Mais vu comment on souffert les amis qui nous ont aidé à déménager, elle n’a pas assez sévi. Elle a sévi après cela plusieurs fois aux déballages des cartons. Mais un an plus tard, c’est toujours la bérézina.

Du coup, on reprend tout depuis le début. Kon Mari rentre en action. Et un petit nouveau fait son entrée : le Bullet, Budjo agenda.

Commercialement et relationnellement, j’admire mon Homme. C’est le genre de gars qui sait parler aux gens, montrer aux autres ce qu’ils veulent voir, et obtenir d’eux ce qu’il veut. Le tout en souriant. Alors que moi quand j’essaye, je passe en mode  » bombe  » et j’explose… Après je contemple les petits morceaux éparpillés partout et je tente désespérement de les recoller. Sachez que ca ne marche pas très bien ma méthode. :/

Le soucis c’est que j’ai un grand défaut, je suis perfectionniste.

Vous me direz  » manque d’organisation  » et  » perfectionniste  » ca ne va pas ensemble. Pourtant… Tant que je maitrise pas quelque chose à fond, que je n’ai pas le sentiment que c’est parfait, je n’ose pas.

C’est pourquoi souvent je suis décue quand je rends un devoir, un controle ou autre… Décue de me rendre compte que c’est si imparfait.

Le bullet a le mérite d’organiser votre vie, de vous rappeler vos devoirs, vos échéances et arrêter de procrastiner. Il permet aussi de vous rendre plus efficace. Avec vous allez enfin au bout de vos objectifs et réaliser ceux que vous n’avez pas encore réalisés. Vous prenez conscience de ce que vous voulez vraiment donner comme sens à votre vie.

Et là, l’objectif en dehors d’être une meilleure professionnelle un peu plus  » commerciale  » et organiser, c’est avoir une maison dont les gens à défaut de dire  » waouh  » on envie de venir autrement que pour ma cuisine.

A quoi sert une bonne cuisinière, si elle ne peut pas recevoir ses invités décemment ?

Ayan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s