Festival des influences culinaires Partie II

le

Festival des influences culinaires  II

Les rencontres

 

Allons à la rencontre de Véronique qui anime chaque année Amoureusement Soupe avec plusieurs blogueurs qu’elle sélectionne au fil des contacts qu’elle a chaque année avec les gens. Amoureusement soupe 6ème qui aura lieu le 5 novembre 2016 est un grand festival à Montmartre qui rassemble plusieurs milliers de personnes pour manger des soupes préparés par des blogueurs. Une dizaine de soupes est préparée le matin, vous pouvez en gouter de chaque et voter pour votre préférée. Il ne vous en coutera que votre bol au début de cette journée. Si cette rencontre, ne me permettra pas de décrocher un sponsoring ( je fais principalement des ramens, soupes thailandaises et chinoises… les soupes francaises traditionnelles pas tant que cela) elle m’a permis de découvrir un festival convivial que je ne connaissais pas. Et s’il ne pleut pas en cette journée de novembre, pourquoi ne pas s’y rendre ?

Quelques mètres plus loin, voici Raphaelle qui nous parle de Jiminis. Jiminis a eu un article dans Vital Food y a un ou deux ans. Et comme on y parlait aussi d’un bar, j’avais désespérément chercher un bar appelé Jiminis. Remettons donc les pendules à l’heure. Jiminis n’est pas un bar, mais un fournisseur en insectes dont les élevages se situent aux Pays Bas. Ils vendent sous l’appellation Jiminis des apéros, des barres énergétiques… à base d’insectes, de farines d’insectes ( qu’ils ne commercialisent malheureusement pas encore ).

Mon fils donc se lance affamé à l’assaut des bols à dispositions des visiteurs. Il commence par des sortes de larves séchées comme en Thailande ( qu’il avait alors refusé ) puis enchaine avec un criquet avant de manger les barres. Son verdict  » c’est très bon « . Lol Un peu réticente au début, j’ai pris un criquet. Léger en main, il sentait bon, mais c’était perturbant de le voir avec tous les détails comme dans Pinochio. Croc. Ca croustille, ca sent la tomate. C’est bon. Plutôt surprenant en fait. Oh ! Et on peut cuisiner avec les larves, ca c’est une bonne idée…

Une blogueuse arrive et discute des barres énergétiques non commercialisées encore semblant préféré la blanche au miel tandis que mon fils vide celle au figues avec appétit. Les goûts et les couleurs se commandent pas.

Nous poursuivons avec Camille qui présente le site Clickeat. Plus jeune que moi, la jeune femme me parle de la plateforme que j’interprête comme un Tripadvisor améliorée pour la partie restaurant puisque vous commentez les restaurants, patisserie et autres cafés où vous vous rendez et commandez le midi en ligne. L’avantage coupe fil dans Paris est avantageux pour ceux qui travaillent. Les autres peuvent imaginer pique niquer devant Notre Dame et souhaiter se restaurer d’un coup de smartphone sur la plateforme. Une belle idée qu’il faudrait pousser à l’IDF.

Nous avons ensuite Manon de Pop Chef. Si mon fils a adoré les ballons à l’hélium qui ont déclenché une grosse inquiétude en plein salon d’alerte à la bombe quand ils ont claqué… il a détesté les cookies.  » trop sucré maman  » pour ma part, ceux au caramel beurre salé etait bon, simple, mais manquant de finesse dans les gouts. Le principe de leur site est de proposer des repas élaborés tous les jours par leur brigade sucré et salé pour les gens habitant Paris. Des produits frais, de qualités, des recettes sans conservateurs… du bon et du sain. Une entreprise qui surfe sur le Healthy avec talent.

Passons ensuite à Léa et Thomas qui gèrent respectivement My Cuistot et Plats maisons. Si my cuistot ne m’intéresse pas car je cuisine tous les jours, ce site vous propose de prendre un cuistot à domicile qui cuisine le soir pour vous. Idéal pour ceux qui rentrent claquer de leur travail et qui ont à gérer le quotidien ou pour les célibataires endurcis. Toutefois Léa a le contact facile, elle parle bien, elle est dynamique et vient à me parler de Plat Maison qui m’intéresse énormément. Assurée par Alliance Assurances et avec une commission de 5% la plateforme propose de mettre des plats de particuliers en ligne pour des particuliers.

Cette fois, je suis plus que conquise étant donnée que j’y réfléchis depuis l’an dernier à cette idée… Aussi je garde dans un coin de la tête tout cela bien au chaud.

Nous poursuivons avec le barman séduisant de Café Royal. Entre 35 et 45 ans, ce barman a confectionné deux coktails : Expresso Martini et Brandy American si je ne me trompe pas. Si je ne saurais vous redonner les proportions exactes de nez, je peux vous assurer que cela valait le coup et que ca monte vite.

L’expresso Martini : dans un verreà coktail vous disposez des glacons pour le refroidir ( n’oubliez pas de les jeter quand vous verserez le contenu du shaker ). Prenez votre shaker, verser la vodka, la liqueur ? de cacao, le sirop de vanille ( ici diluée dans le sucre de canne en sirop pour atténuer le gout de la vanille ), l’expresso et quelques glacons. Shakez. Verser dans le verre vidé, et rajouter des brisures de cookies. Délicieux et il serait tentant d’en faire une version pour enfant… Vanille, chocolat chaud et sirop monin de cacao… Je pense que cela fonctionnerait tout aussi bien.

Le deuxième coktail était une mousse de cognac avec une pipette d’expresso. Ludique, excellent et fort.

Continuons la visite avec Christophe de Toscoro dont l’entreprise est basée à Monaco. J’ai failli passer devant sans m’arrêter et j’ai vu un asiatique sur la photographie promotionnelle de Bal Soy. Je me suis arrêtée et j’ai demandé à tester ce mélange étonnant de vinaigre balsamique et de sauce soja. Le résultat et un côté sucré au vinaigre balsamique très sympa. Ouvert à des partenariats avec des blogs intéressés, j’ai regardé pas mal de leurs produits qui me semblent une belle opportunité de me remettre à la cuisine italienne notamment et après d’innover.

Enchainons avec Colunching qui propose un concept très sympathique de restaurants sur Paris à mi chemin entre meetic, networking et onvasortir. Vous publiez le restaurant où vous escomptez passer votre repas, le nombre d’invités, le thème et vous rencontrez des gens. Cela permet aussi de créer des liens commerciaux, des liens amicaux pour ceux qui mangent seuls… Une belle idée qui ne fonctionne que sur Paris. A tester…

Trois fois vin et Grappes sont les deux fournisseurs de vins qui m’ont semblée intéressants sur le salon. Le premier vend des vins de producteur sous forme de box ( depuis 2010 ) de France ou de l’étranger et possède sa propre boutique à Paris. Le deuxième est une sorte de grand réseau social du vin qui permet à chacun de noter les vins achetés et de recevoir des conseils, des accords de plat… Moi qui ne comprend jamais le magazine Cuisine et Vins c’est parfait. Un peu cher ce service à testé ne le sera pas pour moi avant un moment.

 

Nous avons fait le tour de ceux que j’ai rencontré et avec qui j’ai pris le temps de parler et discuter… Les gens étaient ouverts et chaleureux. Un vrai plaisir.

 

Demain, je vous ajouterais l’expérience gourmet et photo de Paniers de Saveurs…

Pour l’instant… DODO.

Ayan.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s