Festival des Influences culinaires Partie I.

le

Festival des influences culinaires

ou la rencontre parisienne des blogueurs culinaires

 

Voilà 3 jours que j’espère avoir ma vidéo pour participer au concours Michel et Augustin et les négociations pour avoir des visages dessus… est compliquée. Finalement, je pense que je publierais ce que j’aurais en montage demain et si je ne suis pas sélectionnée tant pis… Je me préparerais quand même au CAP patisserie pour 2018 cette fois. Sans cours, je ne pense pas être prête pour 2017 en menant tout de front.

Entre temps, je suis tombée sur le blog de Barbara http://www.les-gourmandises-de-barbara.fr qui fait exactement ce que j’escomptais faire : des ateliers culinaires à domicile et traiteurs à domicile. J’ignore si ses ateliers ont du succès mais vu qu’elle l’est fait le samedi et le lundi ca lui laisse du temps libre pour travailler je suppose son métier.

Sortir sur Paris m’effrais toujours quoiqu’en dise les provinciaux, les parisiens ont peur. Toutefois, j’ai eu envie d’aller faire le Festival des Influences culinaires. J’en avais entendu parler trop tard l’an dernier en lisant Patisserie et Compagnie Magazine. Cela m’avait semblée être une bonne idée… Et puis, en relisant y a deux jours un article dessus, j’ai sauté sur l’occaz.

C’était l’occasion inespérée de rencontrer des blogueurs de tout horizon, de mettre des visages sur des noms ( Mercotte est par exemple plus petite que je le croyais ), d’apprendre ( Panier de Saveurs a été une super professeur cet après midi ), de goûter des choses innovantes ( Bal Soy par exemple ) et de se détendre.

Ma matinée avait commencé sur les chapeaux de roues avec tout un programme avec mon fils et ce n’est que sur les coups de 14h qu’on est arrivé. Si c’était le seul enfant présent, j’avoue que notre retard tout comme sa présence, j’ignorais comment elle serait percue. Au final cela s’est remarquablement bien passée, même si beaucoup m’ont dit avoir laissée le leur chez elle. Quand on peut… tant mieux ^^

L’êvenement se déroulait aux Folies Bergères et ce fut avec un vrai plaisir que j’ai découvert cet endroit tant connu des artistes et qui fait rêver. On imagine la musique de cabaret, les filles qui lèvent les jambes, les comiques… Un peu comme le Moulin rouge ou le Crazy Horse, les Folies Bergères restent pour moi synonyme de Paris la nuit, Paris la Sensuelle… Loin de l’image actuelle Paris grouillant de policiers et de militaires qui ne prennent même plus la peine de porter leur arme… lls la laissent désormais « trainer » le long de la cuisse donnant l’impression désagréable qu’ils vont dégainer n’importe quand.

Après donc une fouille réglementaire par les vigiles, nous franchissons les portes. « C’est beau maman ici « . Je suis bien d’accord, même si l’aspect bleudatre donne un gout versaillais un peu surfait. Les moulures, et les statues de chevaux font réver…

Ne sachant pas bien comment ce salon marche, on se dirige vers l’escalier, pour faire le tour…

Plusieurs stands à l’étage et quelques ateliers photos et vidéos de présent. Au rez de chaussée, des stands et l’amphithéatre où se déroule les conférences auxquelles finalement je n’aurais pas le temps de participer. Seul regret de cette journée.

Si vous escomptez vous y rendre l’année prochaine, pensez à prendre vos cartes de visites avec vous, elles vous seront systématiquement réclamées… et vous seriez surpris par l’aspect afterwork du salon.

Attendez vous aussi à ce qu’on vous demande la ligne éditoriale de votre blog. La question m’a laissée un peu sur les fesses. Ce n’est pas mon premier blog. J’en fais depuis l’âge de 12 ans. Mes premiers étaient sur mes romans et perso, puis Anita Blake ( Laurel K Hamilton dont je suis la première a avoir fait un site avant sa fermeture ), puis deux blogs à succès ( sur Overblog ) que j’ai fermé aussi, un blog de course à pied qui me permet d’avoir du sponsoring par moment et enfin en cours d’écriture mon site pro.

Et pourtant, quand on m’a demandée ma ligne éditoriale, j’ai séché.

Ce blog je l’ai ouvert pour éviter que mes pauvres contacts Facebook qui râlent pour les photos quotidiennes de cuisine n’aient plus à le supporter. Et que ceux que ca intéresse puisse avoir une plateforme plus sympa. Je voulais un blog dans la continuité de ce que j’ai commencé sur Facebook. A savoir poster des recettes de plats que j’invente ( plus rare ) de produits que je teste ( plus fréquent ) et de recettes que je teste ( quotidiennement ) notamment de livres dont les photos sont inexistantes. Vous n’imaginez pas la contraintes pour des lecteurs d’acheter un livre sans image. A part un initié, le lecteur basique ne s’y essaiera pas. De même un livre vieux et sans chaleur ( saturation des photos ), le lecteur refermera sans tester. Et pourtant… s’il savait tout ce qu’on a de précieux dans ces pages sans couleurs et sans photo.

Donc ce blog c’est ma bibliothèque culinaire en photos avec mes conseils et alternatives personnelles quand j’adapte une recette parce que je le fais souvent à l’instinct. Et c’est aussi l’actualité, les tests, les restaurants et enfin… ma préparation au CAP patisserie.

Alors du coup cet êvenement génial où l’on ne s’ennuit pas une seconde vous offre des portes inespérées de promouvoir votre site mais aussi de faire des partenariats dans l’esprit que vous partagez.

Vous en repartez avec des photos, des souvenirs, des apprentissages… succints mais enrichissants, des bons de réductions et des produits.

Ayan

Partie II : consacrée aux différents intervenants avec qui j’ai discuté

Photos à venir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s